James Clerk Maxwell, le « touche-à-tout »

James Clerk Maxwell

James Clerk Maxwell

 

James Maxwell est considéré jusqu’à présent comme un des piliers phares de la science du XIXème siècle, à l’instar de J.J.Thomson ou d’Ernest Rutherford, ou encore, bien que, plus tardif, Albert Einstein.

Il permit de percer le secret de la lumière et de l’électricité en prouvant que ces deux concepts pouvaient être expliqués rationnellement en dépit de leur haut degré de complexité respectif.

Le jeune Maxwell

Le jeune Maxwell

James Clerk Maxwell est né en 1831, de Frances et John Maxwell, un couple écossais assez modeste. Sa mère, Frances, mourut aux huit ans de son fils à la suite d’un cancer de l’abdomen. Le petit James fit ensuite ses études dans une brillante école, l’Edinburg Academy, bien qu’il fut souvent le sujet de railleries de la part de ses camarades de classe. Il présenta dès le plus jeune âge des facultés assez précoces et très impressionnantes, jusqu’à éprouver une véritable passion pour les mathématiques, notamment la géométrie.

Pourquoi nous adorons Maxwell !

Pourquoi nous adorons Maxwell !

D’ailleurs, il remporta plusieurs prix seulement à l’âge de 13 ans, que ce soit dans des domaines aussi variés que les mathématiques, l’anglais ou encore la poésie.

Il finit par obtenir un diplôme en mathématiques émanant du fameux Trinity College de Cambridge, dont la renommée n’est plus à expliciter. De part son métier de chercheur, il enseigna durant de longues années dans des établissement aussi prestigieux que le King’s College de Londres.

Ses affinités et son ouverture d’esprit lui permirent de pratiquer ses recherches dans de nombreux domaines plus ou moins éloignés du vaste univers des sciences et de la physique. Mentionnons simplement : l’astronomie, l’optique (la dissociation des trois couleurs primaires notamment), la thermodynamique, et bien entendu le magnétisme et l’électricité.

En effet, si le nom de Maxwell demeure à présent encore vif dans les esprits, cela est principalement dû à l’élaboration de ses fameuses quatre équations, logiquement nommées les équations de Maxwell, si capitales que l’on peut même pratiquement dire que :

Les célèbres équations de Maxwell

Les célèbres équations de Maxwell

Grâce à ces quatre « simples » relations, Maxwell parvint à prouver mathématiquement que l’électricité et le magnétisme n’étaient qu’une seule et même entité.

Bien que peu de gens le sachent, on attribue à ces équations le socle le plus déterminant de la technologie d’aujourd’hui, car elles sont à l’origine de l’électricité qui alimente désormais les ordinateurs ainsi que les téléphones portables …

C’est hélas en 1879 qu’un des plus grands esprits du XIXème siècle s’éteignit, à l’âge de 48 ans, à Cambridge, d’un cancer abdominal. Son héritage, toutefois, demeure immortel …

Publicités

Lindsey Stirling, la virtuose

Lindsey Stirling

Lindsey Stirling

Lindsey Stirling, une jeune californienne née le 21 septembre 1986, s’est avérée indéniablement un prodige artistique. Elle cumule le métier de violoniste hors pair et de compositrice remarquable. Elle éprouve également une passion pour la dance, qui la suivra dans toutes les réalisations qu’elle effectuera par la suite.

Initiée à l’art du violon depuis ses six ans, Lindsey Stirling rejoint un groupe de rock, prénommé Stomp on Melvin, composé de quatre de ses meilleurs amis à l’âge de ses seize ans.

Lindsey Stirling, une jeune violoniste de 28 ans

Lindsey Stirling, une jeune violoniste de 28 ans

Elle se lance également dans la composition d’un solo de violon avec son style tout particulier.
L’oisillon était prêt à déployer ses ailes de géant, et à prendre son envol.

C’est ainsi qu’elle participe en 2010 aux American’s Got Talent en se présentant sous l’intitulé de « violoniste hip-hop ». Elle atteint les demi-finales, et conquiert avec brio un public et un jury impressionnés.
Une autre participation, cependant, à une nouvelle session de cette émission s’avère très éprouvante pour Lindsey Stirling, dans la mesure où le jury estime que son talent n’est pas suffisamment élevé pour se lancer dans une carrière professionnelle.

Il est heureux de constater pour notre jeune violoniste que les Hommes demeurent des Hommes, et qu’ils peuvent commettre, parfois, des erreurs, car, tenace et persévérante, elle se lance dans l’élaboration de solo violoniste ainsi que de clips vidéo illustrant ses prestations. Il s’agissait au départ de reprises de musiques très connues, à l’instar du Seigneur des Anneaux ou encore de Zelda, pour que, progressivement, ses propres compositions émergent, et lui attribuent le succès qu’elle connaît actuellement.

Le style unique de Lindsey Stirling

Le style unique de Lindsey Stirling

Son premier album sort le 18 septembre 2012, avec la majorité de ses chansons mise sur Youtube avec ses clips adéquats.
Un succès national, puis mondial, est alors né.

A la suite de son premier opus, elle entreprend une tournée aux Etats-Unis, et la même année, sa chaîne Youtube dépasse le million d’abonnés. D’aucuns racontent que son clip « Crystallize » fut la sixième video la plus visionnée sur le géant Youtube durant cette année-là.

Actuellement en tournée mondiale suite à son nouvel album « Shatter me », elle peut d’ores et déjà se targuer d’une renommée certaine, pour ne pas dire une certaine renommée, et l’intégralité de ses clips répertorient près de 777 241 437 vues sur Youtube, sans compter les autres réseaux sociaux.

Chapeau l’artiste !

Lindsey Stirling sera en concert le 3 novembre 2014 au Grand Sud à Lille

Albert Einstein, le prodige

Albert Einstein, l’électron libre

Albert Einstein, le prodige

Albert Einstein, le prodige

Einstein.

Il s’agit là certainement d’un des noms les plus emblématiques de la science, ceux qui ont marqué l’histoire de leur signature inimitable.

On voit en lui un des piliers de la physique du XXème siècle, à l’instar de James Clerk Maxwell ou Max Plank.
D’aucuns en parlent même comme une légende.

Pourtant, Albert Einstein, dès son plus jeune âge, n’était guère reconnu pour ses talents scolaires, en dépit d’un esprit aussi précoce que remarquable. Il conserva d’ailleurs toujours son agacement pour le système scolaire des plus jeunes.

Albert Einstein

Albert Einstein, à l’âge de 12 ans

Né en 1879 dans la ville allemande d’Ulm, fils de Hermann (ingénieur électricien à l’époque) et Pauline Einstein, le jeune Einstein garda tout au long de sa vie son esprit d’introversion et son amour pour l’abstrait.

Dès l’adolescence, sa passion pour les mathématiques, que ce soit la géométrie ou la physique classique, s’est épanouie par les dizaines de livres qu’il dévorait sur le sujet.

A l’âge de 24 ans, le jeune Albert, alors totalement inconnu et sans emploi, parvint à obtenir un poste d’examinateur au Bureau de brevets à Berne. C’est durant ces années de « tranquillité » qu’Einstein mettra au point ses deux théories qui ont révolutionné le monde.

C’est en 1905, « l’année miraculeuse » comme aimait la décrire le physicien, que ses quatre articles ainsi que sa thèse seront publiés, dévoilant au monde la relativité restreinte et générale. Il fallut attendre un certain temps avant que la presse ne s’empare de ses travaux, et ne fassent sa renommée.

Voilà pourquoi nous aimons Einstein

Voilà pourquoi nous aimons Einstein !

La théorie de la relativité ainsi que la célèbre équation E=Mc² remet en cause la physique classique établie bien des siècles plus tôt par des grands esprits comme Newton et Galilée. D’une complexité indéniable, la théorie de la relativité change la perspective d’un monde en 3 dimensions pour en faire un en 4 dimensions. Cette dimension supplémentaire est en vérité le Temps (on parle alors de dilatation de l’espace-temps.). Il obtiendra le prix Nobel de la Physique en 1921 pour la pertinence de ses travaux.

Il est amusant de constater qu’un des scientifiques les plus connus pour Monsieur Tout-le-monde soit le fondateur d’un modèle de pensée très peu accessible au public non initié. Comme lui disait si bien Charlie Chaplin : « Moi, on m’acclame parce que tout le monde me comprend et vous, parce que personne ne vous comprend ». Un étrange paradoxe demeure en effet à cet endroit.

Albert Einstein avec Charlie Chaplin

Albert Einstein avec Charlie Chaplin

De confession juive et fervent opposent de la guerre, il dut par la suite quitter son Europe natale pour Princeton, aux Etats-Unis durant le IIIème Riech, où il enseignera durant de longues années. Il participa également à l’élaboration de la mécanique quantique, fondée par le savant danois Niels Bohr.

On l’associe souvent par erreur à Oppenheimer et sa bombe atomique, or il faut savoir qu’Einstein ne contribua jamais à l’élaboration de la bombe nucléaire. Einstein demeura très actif tant dans son travail scientifique que dans ses convictions pour la défense de la paix.

Le Dr Albert Einstein s’éteignit à l’âge de 76 ans, en 1955. Quelques jours plus tôt, il aurait déclaré : « J’aimerais partir quand je veux partir. »

Ainsi s’est éteint l’homme, mais certainement pas la légende.

Einstein, débonnaire et joyeux drôle

Einstein, débonnaire et joyeux drôle