James Clerk Maxwell, le « touche-à-tout »

James Clerk Maxwell

James Clerk Maxwell

 

James Maxwell est considéré jusqu’à présent comme un des piliers phares de la science du XIXème siècle, à l’instar de J.J.Thomson ou d’Ernest Rutherford, ou encore, bien que, plus tardif, Albert Einstein.

Il permit de percer le secret de la lumière et de l’électricité en prouvant que ces deux concepts pouvaient être expliqués rationnellement en dépit de leur haut degré de complexité respectif.

Le jeune Maxwell

Le jeune Maxwell

James Clerk Maxwell est né en 1831, de Frances et John Maxwell, un couple écossais assez modeste. Sa mère, Frances, mourut aux huit ans de son fils à la suite d’un cancer de l’abdomen. Le petit James fit ensuite ses études dans une brillante école, l’Edinburg Academy, bien qu’il fut souvent le sujet de railleries de la part de ses camarades de classe. Il présenta dès le plus jeune âge des facultés assez précoces et très impressionnantes, jusqu’à éprouver une véritable passion pour les mathématiques, notamment la géométrie.

Pourquoi nous adorons Maxwell !

Pourquoi nous adorons Maxwell !

D’ailleurs, il remporta plusieurs prix seulement à l’âge de 13 ans, que ce soit dans des domaines aussi variés que les mathématiques, l’anglais ou encore la poésie.

Il finit par obtenir un diplôme en mathématiques émanant du fameux Trinity College de Cambridge, dont la renommée n’est plus à expliciter. De part son métier de chercheur, il enseigna durant de longues années dans des établissement aussi prestigieux que le King’s College de Londres.

Ses affinités et son ouverture d’esprit lui permirent de pratiquer ses recherches dans de nombreux domaines plus ou moins éloignés du vaste univers des sciences et de la physique. Mentionnons simplement : l’astronomie, l’optique (la dissociation des trois couleurs primaires notamment), la thermodynamique, et bien entendu le magnétisme et l’électricité.

En effet, si le nom de Maxwell demeure à présent encore vif dans les esprits, cela est principalement dû à l’élaboration de ses fameuses quatre équations, logiquement nommées les équations de Maxwell, si capitales que l’on peut même pratiquement dire que :

Les célèbres équations de Maxwell

Les célèbres équations de Maxwell

Grâce à ces quatre « simples » relations, Maxwell parvint à prouver mathématiquement que l’électricité et le magnétisme n’étaient qu’une seule et même entité.

Bien que peu de gens le sachent, on attribue à ces équations le socle le plus déterminant de la technologie d’aujourd’hui, car elles sont à l’origine de l’électricité qui alimente désormais les ordinateurs ainsi que les téléphones portables …

C’est hélas en 1879 qu’un des plus grands esprits du XIXème siècle s’éteignit, à l’âge de 48 ans, à Cambridge, d’un cancer abdominal. Son héritage, toutefois, demeure immortel …

Publicités

2 commentaires sur “James Clerk Maxwell, le « touche-à-tout »

  1. Pingback: Albert Einstein, l’électron libre | Chasseurs de Ténèbres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s