Eratosthène

Ératosthène, l’homme qui mesura le monde

Eratosthène

Eratosthène

 

Ératosthène (-276;-194) était un éminent savant grec qui cumulait à la fois les professions d’astronome, géographe, philosophe et mathématicien.

Il était un des esprits les plus avancés de son temps, ayant d’ores et déjà tordu le cou à une conception du monde que l’on croyait démystifiée qu’au XIVème siècle : celle que la terre était plate.

Si le nom d’Ératosthène est également connu, c’est notamment pour diverses raisons, à l’instar de ses avancées dans la recherche de constellations, ou comme le fameux Crible qui porte son nom, permettant d’établir une suite de nombres premiers.

Eratosthène, le géographe qui mesura la TerreEratosthène, le géographe qui mesura la Terre

Eratosthène, le géographe qui mesura la Terre

De plus, l’une d’entre elles est qu’au cours de sa vie, Ératosthène fut convié à diriger la Grande Bibliothèque d’Alexandrie, une des sept merveilles du monde, aujourd’hui disparue, centre de la connaissance et du savoir de l’époque. D’aucuns parlent d’une collection ayant comporté près de 700 000 volumes.

Le directeur de la bibliothèque proposa, en 205 avant la naissance de Jésus-Christ, un raisonnement basé sur la géométrie afin de calculer la circonférence de la Terre.
En effet, il choisit la ville d’Alexandrie ainsi que la ville de Syène (aujourd’hui Assouan) pour réaliser son expérience, séparées par une distance de 800 km.

Calcul effectué par Eratosthène

Calcul effectué par Eratosthène

A Syène, située sur le Tropique du Cancer, une personne nota l’heure à laquelle une obélisque ne possédait plus d’ombre, donc au zénith.

Au même moment, à Alexandrie, Ératosthène détermina l’angle de l’ombre du phare d’Alexandrie, (à partir de la longueur de l’ombre et de la hauteur du phare) dont la mesure est 7,2°.

Connaissant la distance qui séparait les deux villes, il établit une relation de proportionnalité pour déterminer la distance pour un angle de 360°. Ce qui donna environ 40 000 km !

Fait remarquable lorsque l’on sait que des mesures récentes ont prouvé que la circonférence de la Terre au niveau de l’Equateur s’élevait à 40 070 km !

Sa fin fut malheureusement marquée par l’ironie du sort, car cet astronome endurci, qui avait répertorié près de 600 étoiles dans la voûte céleste, perdit la vue. Il en fut tellement attristé et anéanti qu’il se laissa mourir d’inanition.

Ainsi se termina l’existence d’un des hommes les plus remarquables de son temps.

La vision du monde d'Eratosthène, en -200

La vision du monde d’Eratosthène, en 200 avant J.C

Publicités

Un commentaire sur “Ératosthène, l’homme qui mesura le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s