L'énigmatique Nostradamus

Nostradamus, le prophète

L'énigmatique Nostradamus

L’énigmatique Nostradamus

Parmi les figures emblématiques de l’étrangeté, Michel de Nostredame, plus connu sous le nom de Nostradamus, occupa une certaine place dans les annales de l’Histoire, à l’instar du docteur anglais John Dee ou de l’écrivain public Nicolas Flamel. De ce personnage à la biographie pour la moins obscure, un enthousiasme et une légende se formèrent, prenant une ampleur considérable au fil des siècles.

Célèbre pour ses vers à l’aspect prophétiques, Nostradamus naquit le 14 décembre 1503 dans la bourgade de Saint-Rémy-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône. Fils de notaire, le jeune Michel orienta sa vocation première à l’étude de la Médecine, et devint de ce fait apothicaire de son état. Il commença d’ailleurs sa carrière de médecin par l’épreuve du feu. En effet, la terrible peste noire s’abattit sur le Languedoc autour des années 1520, apportant avec elle les effroyables maux que l’on ne lui connaît que trop bien. L’arrivée de ce fléau épouvantable eut notamment pour conséquence la fermeture de la Faculté de Médecine de Nice, qui rouvrit ses portes une dizaine d’années plus tard. Nostredame y reprendra ses études, mais la vieille maladie n’en avait pas fini avec lui.

Première page d'un des manuscrits de Nostradamus

Première page d’un des manuscrits de Nostradamus

L’histoire raconte que Nostredame ne serait jamais parvenu à obtenir son doctorat à cause de son passé d’apothicaire et de ses tendances un peu trop prononcées pour l’astrologie. Cela ne l’empêcha pas de s’installer à Agen, ville où les habitants se seraient félicités « de posséder un aussi bon médecin ». Le futur Nostradamus se maria en ces lieux et eut alors deux enfants, qui furent tous fauchés dans la fleur de l’âge par la nouvelle épidémie de peste de 1538. A la suite de cette perte terrible, les historiens perdent la trace de ce mystérieux docteur qui parcourait alors la France. Ses pérégrinations se poursuivent hors des frontières du Royaume, en particulier en Italie.

La Reine Catherine de Médicis

La Reine Catherine de Médicis

Ses voyages lui permirent d’acquérir davantage d’expérience face aux ravages de ce fléau. Selon certaines sources, ses nouvelles expérimentations et ses découvertes dans l’hygiène lui permirent d’enrayer assez considérablement la peste dans les villes du Sud de la France, notamment Lyon, Marseille, Aix la Provence …

C’est en 1555, après s’être remarié, que Michel de Nostredame publia son recueil fort célèbre « Centuries » sous la plume de Nostradamus (Nous donnons les choses qui sont nôtres), œuvre colossale dont l’élaboration prit trois décennies qui contenait ces fameux vers prophétiques, basés entre autres sur l’interprétation des astres dans le ciel. Son ouvrage remporta un tel succès qu’il fut convié à la cour de France mandé par la reine Catherine de Médicis, mère de la reine Margot. Ses talents d’astrologue lui permirent de conserver sa place au sein de la famille royale afin qu’il puisse établir les horoscopes des princes.

Parmi les centaines de prophéties que celui-ci écrivit, celle qui fit sa renommée fut le quatrain suivant :

« Le lion jeune le vieux surmontera
En champ bellique par singulier duelle,
Dans cage d’or les yeux lui crèvera,
Deux classes une puis mourir mort cruelle. »

Cette sinistre prédiction se matérialisa quatre années après son énonciation lors d’un tournoi avec la mort du roi Henri II, fils de François Ier qui affronta le comte de Montgomery, qui portaient tous les deux des lions en blason héraldique. Henri II reçut la terrible lance de tournoi qui lui transperça l’œil.

La légende prétend qu’il mit plus de dix jours à trépasser.

Le roi Henri II de France

Le roi Henri II de France

De la même manière, Nostradamus prédit sa propre mort et périt la nuit du 2 juillet 1566.
Il était âgé de 62 ans, et ses prophéties continuent à susciter l’exaltation de tous au cours des siècles et même encore aujourd’hui.

Nostradamus et ses secrets

Nostradamus et ses secrets

Publicités

Un commentaire sur “Nostradamus, le prophète

  1. Nostradamus est un personnage très intéressant dont les « prédictions » sont flippantes! Certains disent que tout dépend de l’interprétation que l’on en fait…Bel article comme toujours! Intéressant et instructif! Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s