Le phénix

Le Phénix, l’éclatant oiseau de feu

Le Phénix flamboyant

Le Phénix flamboyant

Issu probablement des mythes de l’Arabie antique, le Phénix est une créature devenue universelle au fil des âges. Elle est profondément rattachée au feu, et elle est empreinte d’un profond respect dans la grande majorité des cultures.
Grand oiseau solitaire aux plumes de feu, le Phénix est synonyme d’immortalité. Selon les cultures, on l’assimile souvent à la famille des aigles, ou encore à celle des hérons.

Sublime incarnation de la beauté, le Phénix, paré d’or et de rouge éclatants, avait la capacité de vivre jusqu’à 500 ans, puis de connaître un insolite processus de régénération.

L'oiseau de feu

L’oiseau de feu

En effet, sentant sa dernière heure venue, le Phénix réunissait dans son nid des brindilles et des plantes aromatiques, et se consumait littéralement en avivant les flammes par ses battement d’ailes, son nid faisant alors office de bûcher.

De l’ancien phénix, il n’en restait plus que des cendres, et dans cet amas de poussière, un oisillon jaune et pourpre éclaira le monde par ses timides gazouillements.

Ainsi, le Phénix « renaissait de ses cendres », comme le dit si bien l’expression.

 

Il est notamment rattaché au culte du Soleil par les Égyptiens où il était vénéré.

Il devint par la suite le symbole le plus célèbre de la renaissance, de la résurrection, de la résurgence cyclique, ainsi que de ténacité de l’esprit.

Il est à noter qu’au Moyen-Âge, ces attributs l’assimilèrent rapidement au Christ.
Son processus de transformation en fit également un symbole majeur parmi les alchimistes.

Remarques :

  • L’exemple le plus emblématique de nos jours fut son intervention dans la saga d’Harry Potter, sous le nom de Fumseck, oiseau de compagnie du directeur Albus Dumbledore, dans la Chambre des Secrets. On lui attribue d’ailleurs des propriétés médicinales extraordinaires.
  • Par ailleurs, la société secrète agissant contre l’expansion de Voldemort se nomme l’Ordre du Phénix en l’honneur de cet oiseau remarquable.

 

Publicités