Fairy Tale Fantasy

Château de conte de fées

Château de conte de fées

 

Le Fairy Tale Fantasy est un sous-genre qui utilise de nombreuses caractéristiques des contes merveilleux.

En l’occurrence, ce courant est plutôt enclin vers un folklore dit traditionnel, dont notamment les contes de fées.

Elle recense également les œuvres qui s’apparentent à des contes de fées mais assez contemporaines à l’instar du Magicien d’Oz .

Blanche-Neige et le Chasseur appartient également à ce sous-genre assez subtil.

 

Publicités

Dark Fantasy

Un monde sombre, froid et désolé

Un univers où l’espoir n’a que peu de place

 

 

 

 

 

 

La Dark Fantasy, comme son nom l’indique, représente l’avènement du Mal sur le monde parallèle concerné. En une période sombre et miséreuse, le personnage principal est un être amoral, plus ombre que lumière.

Une des caractéristiques de ce genre est que le héros vit au début dans une réalité proche de la notre, possédant une frontière ténue avec des abîmes et des dimensions parallèles et inconnues. Le héros, la plupart du temps, a de nombreuses faiblesses qui sont dévoilées au grand jour. De plus, il est terriblement curieux et c’est ainsi qu’il tombe entre les griffes de créatures horribles vivant dans les mondes parallèles.

Il n’obtient jamais le repos et chaque aventure ne le laisse que plus brisé et fatigué. Sur le fil tranchant de l’horreur et de la Fantasy, la Dark Fantasy est peuplée de mondes baroques et cauchemardesques. Les efforts du héros sont toujours vains, et il reste assez impuissant face aux forces maléfiques et obscures.

Il ne connaîtra jamais la victoire totale, il n’est tout simplement pas créé pour cela, et c’est peut-être ce qui le rend si attachant, car on ne peut s’empêcher d’ éprouver de la pitié pour lui.

Un genre sombre, plus proche du macabre et du désespoir qu’autre chose.

 

Bibliographie : 

  • H.P. Lovecraft & A. Derleth : Le mythe de Chtulu
  • Stephen King : La Tour Sombre
  • Raymond E. Feist : Faerie, la colline magique
  • Glen Cook : La Compagnie Noire
  • Graham Joyce : Requiem
  • Brian Lumley : La terre des rêves
  • David Farland : Seigneurs des Runes
Bit-Lit

Bit-Lit

Bit-Lit

La Bit-Lit est en vérité un sous-genre de l’Urban Fantasy. Cette appellation provient de l’association avec le mot bit, autrement dit « mordre » en anglais, avec lit pour littérature. Dans ce genre, le personnage principal est toujours une femme, plus proche de la fin de l’adolescence que de l’âge mur. Le monde dans elle vit s’approche grandement de notre réalité, excepté le fait que les vampires et les loups-garou sont de la partie. Le nom de ce genre aurait été créé par les éditions Milady, appartenant au géant américain Bragelonne. Il s’agit de romans dits « littérature pour la jeune gente féminine », car les héroïnes combattent toutes sortes de monstres tandis que leurs principales préoccupations sont les garçons, la faculté, la maturité, ainsi que les bals d’université. Ce genre est en pleine expansion dans les pays anglophones (Grande-Bretagne et surtout Etats-Unis). Le phénomène arrive et s’accroît de plus en plus en France.

Bibliographie :

  • Stéphanie Meyer : Twilight
    • Fascination
    • Tentation
    • Hésitation
    • Révélation
  • Laurell K. Hamilton : Anita Blake
  • Patricia Briggs : Mercy Thomson
  • Ilona Andrews : Kate Daniels
  • Kelley Armstrong : Morsure

 

Bangsian Fantasy

John Kendrick BangsOuvrage de Bangs

Courant assez méconnu, la Bangsian Fantasy a hérité son titre de l’auteur qui en a été le plus fervent défenseur : le romancier et satiriste américain John Kendrick Bangs.

Il se définit notamment par une trame de l’histoire ayant lieu, de manière partielle ou totale, dans l’Au-Delà. Il peut s’agir des différents royaumes des morts provenant des mythes des différentes civilisations : que ce soit l’Erèbe grec, l’Enfer ou le Paradis chrétiens. Ce genre se caractérise également par l’intervention de personnages réels connus ou issus des mythes. A ce titre, nous pouvons considérer la Divine Comédie de Dante comme étant un lointain précurseur de ce genre.

 

Bibliographie :

  • Homère : L’Odysée
  • Virgile : L’Enéide
  • Dante Alighieri : La Divine Comédie (Enfer, Purgatoire, et Ciel)
  • Bangs :
    • Une Maison-Bateau sur le Styx
    • Poursuite du Maison-Bateau
    • La Machine à écrire Enchantée
  • Michael Latham Powell & Emeric Pressburger : Une question de la vie et de la mort
  • Sartre :
    • Les jeux sont faits
    • Huis-clos
  • Astrid Lindgren : Les Frères Lionheart

Animal Fantasy

DeCapeetDeCrocs

 

L’Animal Fantasy se caractérise par la présence d’animaux doués de parole et s’apparentant de près à l’humain, de part leur posture, leur éloquence et surtout leur psychologie.

On distingue 2 grands groupes dans l’Animal Fantasy.

Le premier s’identifie notamment par son caractère enfantin et est plus axé vers la jeunesse.

Le héros principal de ces histoires est souvent un jeune enfant, comme le Petit Poucet ou le petit Chaperon Rouge, qui rencontre ce type de personnage très particulier au gré de ses aventures.

De ce fait, des contes de Grimm à Alice au Pays des Merveilles en passant par le Chat Botté peuvent être recensés dans ce genre.

Le deuxième groupe en revanche s’adresse davantage a un public plus mature et donc plus adulte car la visée des textes est plutôt satirique.

On retrouve cet aspect dans Le roman de Renard ou les fables de La Fontaine qui caricaturaient et dénonçaient les comportements des gens de la société. Bien plus contemporains, les remarquables aventures du loup et du renard de la BD de Cape et de Crocs d’Ayroles et Masbou en sont des représentants certains. Le Monde de Narnia peut également prétendre à faire partie de ce genre bien qu’il laisse de côté l’aspect satirique.

Bibliographie :

  • Les contes des frères Grimm et d’Andersen ou de Charles Perrault
  • Lewis Carroll :  Alice au pays des merveilles 
  • Lyman Frank Baum :  Le magicien d’Oz 
  • C.S. Lewis :  Le monde de Narnia
  • Kenneth Grahame :  Le vent dans les saules 
  • Peter S. Beagle : A Fine and Private Place 
  •  Rudyard Kipling : Le livre de la jungle 
  • William Horwood :  Le bois Duncton 
  • Brian Jacques : Rougemuraille
  • Ayroles & Masbou : Bande Dessinée De cape et de crocs
  • Garry Kilworth :  Hunter’s moon,  Frost dancers : A story of Hares, House of tribes